Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

a la lumiere de l'islam

a la lumiere de l'islam

islam selon le coran et la sunna


les bases de la foi

Publié le 30 Juin 2015, 17:55pm

Catégories : #categorie


Cheikh Mohammed Salah Ibn Al-Uthaimin


La base de la foi est celle que tout musulman convaincu doit connaître, il doit être convaincu sur celle-ci, car des preuves sont réelles et connues d'après de nombreux hadiths véridiques sur la base de la foi. Elle est le pilier sur lequel repose tout l'islam, c'est à dire autant au niveau du savoir que de la pratique. Un musulman ne peut progresser dans sa religion s'il ne connait pas cette base. 

Bien sur, cette base à pour origine le Coran et la Sunna, toute autre source doit être rejetée. Un hadith véridique a particulièrement expliqué la base de la foi, ce hadith est trés connu, son contenu est énorme tant dans son explication que dans la sagesse et la science qu'il renferme. Selon Omar Ibn Khattab qui a dit: Un jour que nous étions assis en compagnie du Prophète ( ), un homme à la chevelure noir de jais, portant des vêtements d'un blanc éclatant apparut. On ne distinguait sur lui aucune trace de voyage et aucun de nous ne le connaissait. Il vint s'assoir en face du Prophète ( ), puis il demanda: Mohammed ! Informe-moi au sujet de l'islam. l'envoyé d'Allah répondit: L'islam consiste a attester qu'il n'y a pas de divinité en dehors d'Allah et que Mohammed est l'envoyé d'Allah, d’accomplir la prière, de s'acquitter de l'aumône légale, de jeûner le mois de ramadan et d' accomplir le pèlerinage à la maison sacrée si tu en as les moyens. Tu as dis vrai ! dit l'homme. Omar poursuivit: Nous nous étonnames que, questionnant le Prophète ( ) il put l'approuver. L’homme reprit: Informes moi au sujet de la foi. La foi consiste a croire en Allah, en ses anges, en ses livres, en ses messagers, au jour dernier et a croire au décret (destin) prédestinant le bien et le mal. L’homme répéta: Tu as dis vrai ! 
Il demanda encore: Informe-moi au sujet de la perfection (al-ihsan). Elle consiste à adorer Allah comme si tu le voyais, car si tu ne le vois pas, lui assurément te voit. Il demanda ensuite. Informes moi au sujet de l'heure dernière. Le Prophète ( ) répondit: Celui qui est interrogé sur ce point n'est pas plus savant que celui qui le questionne. L’homme demanda alors: Et quels sont ses signes précurseurs ? C’est dit-il quand la servante enfantera sa maîtresse et que tu verras des vas-nus pieds mal vêtus, miséreux, gardiens de moutons, rivaliser dans la construction de hauts édifices. Le personnage disparut et je demeurais perplexe. Alors le Prophète ( ) me demanda: Omar sais-tu qui me questionnait ? Je répondis: Allah et son envoyé sont plus savants. Il ajouta: C'était Gabriel qui est venu vous enseignait votre religion. (Muslim)

 
 
 

Les savants, dans leurs livres, ont souvent mentionnés ce hadith, vu la grande valeur de celui-ci. Pour notre part, si Allah le veut nous allons voir certains points de ce hadith qui nous concerne. Voyons d'abord ce miracle, l'ange Gabriel sous la forme humaine qui apparait devant les compagnons ! Il est l'ange envoyé à tous les messagers, l'ennemi des juifs. Il est crée de lumière. D'autres hadiths confirment que Gabriel prenait l'apparence d'un homme lorsqu'il s'entretenait avec le Prophète ( ). L'ange Gabriel pose des questions au Prophète () et lorsque celui ci lui a répondu, l'ange lui dit : tu as dis vrai ! A tel point que cela étonna les compagnons. Les savants ont retirés deux points sur le comportement de l'ange.

1)
 Nul doute que Gabriel connaissait les questions qu'il a posé au Prophète () mais par cette méthode, il voulait que les compagnons apprennent les bases de l'islam. D'ailleurs le Prophète () a dit à Omar: C'est Gabriel qui est venu vous apprendre votre religion. De cette manière, celui qui interroge fait apprendre aux autres qui écoutent. Bien que celui qui interroge connaisse déjà les réponses. Pour nous aussi, il est important de savoir cette méthode pour donner le savoir, il se peut qu'un jour nous soyons assis devant un savant avec d'autres musulmans et que l'on pose une question, même en sachant la réponse si l'on pense qu'elle sera profitable aux autres qui assistent. 

2) Il est possible et même recommandé à quelqu'un lorsqu'il donne une leçon religieuse de poser des questions sur le sujet de la leçon et cela pendant la leçon. Comme cela oblige les musulmans qui écoutent la leçon d'être plus concentrés.
 
 
 
L'ange Gabriel questionna le Prophète (s): Qu'est ce que la foi ? Il répondit: C'est croire en Allah, en ses anges, en ses livres, en ses prophètes, au jour dernier, au décret prédestinant le mal comme le bien. Comme nous pouvons le voir la base de l'islam est sur 6 points.

1 point:  La croyance en Allah, c'est le point le plus important et aussi le plus vaste, bien que tous les points soient aussi trés importants. Tous les savants sont unanimes pour dire que celui qui rejette un des ces 6 points sort de l'islam. On peut dire que le 1 er point est plus important, car il consiste à connaitre le créateur par ce qu'il a bien voulu nous faire savoir de lui. Il est sage et le plus savant sur tout, le musulman qui ne connait pas ce point est dans l'obligation de le savoir et de l'apprendre, car il est la base théorique de l'adoration du créateur Allah. Si la théorie est juste, elle guidera le musulman sur un bon chemin, le chemin de la foi et de la tranquillité du cœur.

Est ce que croire en l'existence d'Allah fait partie de la croyance en Allah (dans l'islam) ? La réponse est non. 
Car tout homme qui réfléchit est capable de réaliser qu'il existe un créateur, les juifs croient en son existence, les chrétiens aussi. Les arabes du temps préislamique ceux qui adoraient les statues lorsqu’on leur posait la question: Qui a crée la terre et la terre ? Ils répondaient: Allah. Donc croire en l'existence d'Allah ne fait pas partie de la croyance islamique.

Qu'est que la croyance en Allah ? La croyance en Allah comporte trois parties que l'on ne peut séparer.

 
1° partie:
 
La croyance à l'unicité "Rouboubiyyah" Elle consiste à croire et être convaincu que Allah lui seul est le créateur de toute chose. C'est lui qui a crée le ciel, la terre, la lune et les étoiles. Comme dit avant, les arabes avaient la certitude qu’Allah était le créateur du monde, mais leur adoration était déviée, car ils adoraient à côté d'Allah des idoles. Ils disaient que ces idoles étaient des intercesseurs auprès d'Allah et qu’ainsi leurs demandes et prières étaient mieux exaucées. Pourquoi ces arabes prenaient-ils des intercesseurs comme adoration ? C'est justement parce qu’ils rejetaient la 2 ème partie de la croyance.

 
 
2° partie:
 
La croyance à l'unicité "al-Oulouhiyyah". Elle consiste à croire qu’Allah est le seul que l'on adore, à lui les prières, le jeûne. On lui voue a lui seul toutes ces adorations. Celui qui voue une adoration à un autre que lui est un associateur. Allah ne pardonne pas qu'on lui associe qui que ce soit. La place de l'associateur est dans l'enfer s'il ne change pas et ne se repentit pas. Malheureusement, beaucoup de musulmans aujourd'hui sont des associateurs en égorgeant sur des tombes, ou en allant voir des "walis" ou des marabouts. Ils ne savent pas ou ne veulent pas savoir ce qu'est l'unicité d'Allah. Aujourd'hui, le rôle principal de nos savants, consiste à faire connaitre aux musulmans le savoir de la législation qui à un rôle direct avec l'adoration d'Allah. Notre communauté, n'est pas plus avancé en savoir qu'au temps préislamique. On dit "la ilaha ilalah" avec la bouche, mais il n'en résulte rien au niveau de l'adoration véridique d'Allah ni dans le comportement qu'il soit social ou individuel. Qu'Allah nous aide.

 
 
3° partie: 
 
Les noms et attributs d'Allah. On doit croire à tous les noms et attributs d'Allah sans leur donner une interprétation. 
On a questionné l'imam Malek sur le verset: le Miséricordieux installé sur le trône. On lui demanda comment il était installé sur le trône et comment était ce trône. Il répondit: L'installation est connue, le comment est impossible à savoir et poser des questions sur cela et une innovation. On sait que Allah voit, entend, qu'il est dans les cieux, qu'il descend etc...de nombreux savants ce sont trompé en essayant d'interpréter ces attributs, encore ceux-là n'avaient pas trop de choix, car ils vivaient dans une époque où le monde islamique avait perdu toute science sur l'unicité. Mais de nos jours, il est inadmissible d'entendre des savants qui soutiennent ces interprétations erronées honteuses et trompeuses sur le dogme islamique, alors que des savants sincères ont combattu jusqu'à la mort pour faire ressurgir le vrai dogme islamique tel que le Prophète ( ) et les compagnons avaient. Ils se tiennent aujourd'hui à des idées qui sont réfutées même par leurs propres auteurs. Comme par exemple l'imam al-Achâari qui a écrite un livre avant sa mort sur le dogme véridique en avouant qu'il avait été dans l'erreur auparavant. Comment Allah peut-être satisfait de nous su nous lui donnons des interprétations erronées sur lui ? Comment va t-il nous préserver des fitnas entre nous et entre les alliés de satan ? Voici quelques exemples de gens qui avaient une croyance en Allah véridique en théorie mais aussi comment a-t-elle était mise en pratique dans leurs vie. Comparons nous à eux, nous les musulmans avec nos idées, notre argent et tous notre savoir!!! 





Comparons-nous à ces gens qui vivaient dans le désert vivant de datte et d'un peu d'eau lorsqu'ils en trouvaient. D'après Djabir Ibn Abdellah, le jour d’Ohoud, un homme dit au prophète (s): Si je suis tué, ou irais-je ? dans le paradis répondit Mohammed. L'homme aussitôt jetta les quelques dattes qu'il avait dans la main, puis il se précipita en combattant jusqu'à la mort. (Boukhari)

Anas rapporte que son oncle paternel n'ayant pas assisté à la journée de Badr avait dit: Je n'ai pas pris part au premier combat livré par le Prophète (s), mais si Allah me fait assister à un autre combat à côté du Prophète (s), il verra certes que je serai ardent à la lutte. Or comme il assistait au combat de Ohoud, et qu'il voyait les musulmans prendre la fuite, il s'écria: Allah, je te demande pardon pour c'est gens là, et dégage ma responsabilité vis à vis de toi de ce que font les idolâtres. Il s'avança alors le sabre en main et, rencontrant Sa'd , il lui dit: ou vas tu sa'd ? Moi je trouve qu'à Ohoud, on sent le parfum du paradis!!! Puis il marcha au combat et fut tué. Son corps ne fut reconnu que par sa soeur grâce à un grain de beauté. Ou suivant une variante à la forme du bout de ses doigts. Il avait reçu 80 coups de lances, un coup de sabre, et un coup par une flèche. (Boukhari)

Oui, on peut dire que ce sont des surhumains, comment un homme pourrait-il faire cela sans une croyance forte ? Encore que cela n'est que des exemples de courage dans des combats, mais même au niveau de la fraternité et du social ces gens faisaient des choses sur-humaine. Nous devons aussi faire l'effort d'arriver à un tel niveau, bien sur, il nous parait difficile d'atteindre ce niveau de croyance, mais notre but est noble de notre part, car pour atteindre le niveau des compagnons, il existe qu'un seul moyen, celui de suivre le Coran et la Sunna, de connaitre avec justesse les sciences de l'islam, bien sur nous ne sommes pas tous des savants, mais seulement de connaitre les bases que tous musulmans doit savoir. Allah aide la personne qui est sincère et cela nous en sommes tous convaincu. Si nous sommes musulmans c'est par la grâce d'Allah, sa volonté et notre recherche de la vérité.

Un homme rentra dans la mosquée du Prophète (s) et s'écria: Où est Mohammed ? Le Prophète qui était assis lui dit : Que veux-tu ? C'est moi Mohammed. L'homme s'approcha de lui et lui dit: je n'ai pas beaucoup de prières et de jeûnes à mon actif, mais j’aime Allah et son prophète. Le Prophète (s) lui répondit: L'homme sera ressuscité avec ceux qu'il aime. Anas entendit cela et fut remplit de joie. Nous aussi soyons comme ce bédouin, aimons les compagnons, pratiquons la religion comme eux, avec le savoir car suivre bêtement sans connaître n'amène rien de bon, suivons leurs traces dans la science et le comportement, Allah nous ferra ressuscité avec eux. Amin
 
 
 
les bases de la foi

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents